Archives Mensuelles: mars 2013

USA-Femmes:Pourquoi les femmes sont au cœur de la politique étrangère américaine par John Kerry

USA-Femmes:Pourquoi les femmes sont au cœur de la politique étrangère américaine

A l’occasion du 8 mars journée internationale des femmes, le nouveau secrétaire d’état américain place les femmes au coeur de la politique américaine. « Parce qu’elles sont des agents du changement », écrit le sénateur John Kerry dans un article dont une copie a été envoyée à Haiti Press Network.

Par John Kerry

Au cours de ma première semaine en tant que secrétaire d’État des États-Unis, j’ai eu l’honneur de m’entretenir avec un groupe de femmes courageuses de la Birmanie. Deux d’entre elles étaient des anciennes prisonnières politiques, et bien qu’elles aient connu des difficultés incroyables dans leur vie, chacune d’entre elles était déterminée à aller de l’avant – lutter pour l’enseignement et la formation des filles, pour des emplois pour les chômeurs et pour une plus grande participation de la société civile. Je n’ai aucun doute qu’elles continueront à être des agents puissants du changement, apportant le progrès à leurs communautés et à leur pays dans les années à venir.

Ce sont des faits comme ceux-ci qui nous rappellent pourquoi il est si vital que les États-Unis continuent à travailler avec les gouvernements, les organisations et les individus dans le monde entier pour protéger et promouvoir les droits des femmes et des filles. Après tout, comme dans notre propre pays, les problèmes économiques, sociaux et politiques les plus pressants du monde ne peuvent tout simplement pas être résolus sans la pleine participation des femmes.
Selon le Forum économique mondial, les pays où les hommes et les femmes sont près d’avoir des droits égaux sont plus compétitifs économiquement que ceux où le fossé entre les genres ne procure aux femmes et aux jeunes filles qu’un accès limité ou inexistant aux soins médicaux, à l’éducation, aux postes électifs et au commerce.

De même, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture estime que si les agricultrices avaient le même accès aux semences, aux engrais et à la technologie que les hommes, elles pourraient réduire le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde de 100 millions à 150 millions.

Pourtant, dans de trop nombreuses sociétés et dans de trop nombreux foyers, les femmes et les filles sont encore sous-estimées, privées de possibilités d’aller à l’école et forcées dans des mariages précoces. Trop de vies ont été perdues ou ruinées par la violence sexospécifique.

En tant que père de deux filles, je ne peux pas imaginer la douleur éprouvée par les parents de la jeune femme connue sous le nom de « Nirbhaya », une étudiante en médecine âgée de 23 ans assassinée dans un bus à New Delhi simplement parce qu’elle était une femme, ou l’angoisse ressentie par les parents de Malala Yousafzai, la jeune fille Pakistanaise blessée par balles par des extrémistes alors qu’elle était elle aussi à bord d’un bus, simplement pour le fait de vouloir aller à l’école. Mais je suis inspiré par l’engagement inébranlable de Malala à sa cause, par la détermination de Nirbhaya, alors qu’elle était sur le point de mourir, de traduire ses agresseurs en justice, et par le courage de leurs pères, en s’exprimant au nom de leurs filles et des femmes partout dans le monde.

Aucun pays ne peut avancer s’il laisse la moitié de sa population derrière. C’est pour cette raison qu’aux États-Unis l’égalité des genres est essentielle à nos objectifs communs de prospérité, de stabilité et de paix, et c’est aussi pourquoi investir dans les femmes et les filles du monde entier est essentiel pour faire avancer la politique étrangère américaine.

Nous investissons dans la formation et le mentorat des femmes entrepreneurs afin qu’elles puissent non seulement prendre soin de leurs propres familles, mais aussi pour qu’elles puissent contribuer à la croissance des économies de leurs pays. Nous investissons dans l’éducation des filles afin qu’elles puissent échapper à un mariage précoce forcé, briser le cycle de la pauvreté et devenir des leaders communautaires et des citoyennes engagées. Améliorer l’éducation des filles et des femmes et leur accès aux ressources améliore également la santé et l’éducation de la prochaine génération.

Nous collaborons avec des partenaires du monde entier afin d’améliorer le niveau de santé maternelle, afin de permettre aux agricultrices de devenir plus autonomes, et afin de prévenir et d’enrailler la violence sexospécifique parce que toutes les sociétés bénéficient du fait que les femmes soient en bonne santé, en sécurité et qu’elles puissent contribuer par leur travail, leur leadership et leur créativité à l’économie mondiale. Les diplomates américains, partout dans le monde, travaillent afin d’intégrer pleinement les femmes dans les négociations de paix et dans les efforts de sécurité, car les expériences, les préoccupations et les idées introduites par les femmes peuvent aider à prévenir de futurs conflits et à construire une paix plus durable.

Aujourd’hui, la Journée internationale de la femme est une journée de célébration. C’est aussi un jour où chacun de nous doit s’engager à nouveau, pour mettre fin à l’inégalité qui empêche le progrès dans tous les coins du monde. Nous pouvons et nous devons nous engager à cela afin que chacune de nos filles puisse prendre le bus à l’école sans crainte, que chacune de nos sœurs puisse réaliser son énorme potentiel et que chaque femme et chaque fille puisse vivre sa vie à la hauteur de son plein potentiel.

http://hpnhaiti.com/site/index.php/internationale/8890-usa-femmespourquoi-les-femmes-sont-au-cur-de-la-politique-etrangere-americaine

Publicités

Joyeux annivarsaire!

Joyeux anniversaire à toutes les femmes

%d blogueurs aiment cette page :